Harald

Harald à la Belle Chevelure : Le Bâtisseur de la Nation Norvégienne

Harald à la Belle Chevelure : Le Bâtisseur de la Nation Norvégienne
Plongez dans l'histoire d'Harald Hårfagre, connu sous le nom de Harald à la Belle Chevelure, le monarque légendaire dont le règne marque la naissance de la Norvège en tant que royaume unifié. Cette saga royale, tissée d'ambition, de conquêtes et de politique, est une fresque vivante de l'évolution du monde viking vers la formation des nations modernes.


Harald, né au sein de la dynastie des Ynglingar, était le fils de Halfdan le Noir, roi de l'Est de la Norvège. Dès son plus jeune âge, il hérite d'un royaume fragmenté, semé de petits territoires éparpillés dans le Sud-Est de la Norvège, jetant les bases de son ambition future d'unifier ces royaumes dispersés.

La légende raconte qu'Harald fit le vœu de ne pas se couper les cheveux jusqu'à ce qu'il unifie toute la Norvège sous son règne. Ce serment, symbole de détermination et de vision, lui valut son surnom emblématique et illustre son engagement profond envers son objectif de réunification.

À partir de 866, Harald lance une série de campagnes militaires et noue des alliances stratégiques, notamment avec Håkon Grjotgardsson, le puissant jarl de Lade. Ces efforts culminent avec la bataille décisive du Hafrsfjord en 872, où Harald émerge victorieux, marquant le début de son règne sur une Norvège unifiée.


Bien que reconnu comme unificateur, Harald est aussi perçu comme un tyran par certains. Ses politiques fiscales oppressives et la confiscation des propriétés poussent de nombreux Norvégiens à s'exiler, colonisant de nouvelles terres telles que l'Islande et les Îles Féroé. Ces exodes massifs façonnent l'expansion viking à travers l'Atlantique Nord.
 
La fin du règne d'Harald est assombrie par les querelles de succession entre ses nombreux fils. En attribuant des territoires à chacun, il espère pacifier les tensions, mais ces démêlés familiaux persistent et s'intensifient après sa mort.


Conscient de l'approche de sa fin, Harald désigne Éric à la Hache Sanglante, son fils comme son héritier. Ce choix controversé est un témoignage de la confiance d'Harald en Éric pour maintenir l'unité et la puissance du royaume.

Mais Eric veut le trône pour lui seul, et tue ses 18 frères et sœurs sauf un, son petit frère Hakon qui vit avec Athelstan en Angleterre. 


Harald s'éteint vers 933, laissant derrière lui un royaume unifié mais agité. Bien que son lieu de sépulture reste incertain, Harald à la Belle Chevelure reste une figure emblématique de l'histoire norvégienne. Son règne, marqué par la guerre, la diplomatie et une vision ambitieuse, pose les fondations du royaume de Norvège. Son histoire, tissée de légendes et de faits réel, qui continue de captiver, symbolisant l'émergence d'une nation à partir d'un patchwork de petits royaumes vikings.

Weiterlesen

Ivar le Désossé : L'Ombre de Ragnar, Conquérant du Nord
Lagertha : La Légende de la Guerrière au Bouclier

Hinterlasse einen Kommentar

Diese Website ist durch reCAPTCHA geschützt und es gelten die allgemeinen Geschäftsbedingungen und Datenschutzbestimmungen von Google.